?!:…;?

Bonjour, bonsoir, je ne sais plus

Je suis repassée de l’autre côté de la ‘date line’ et je suis perdue… j’y ai perdu mon lundi et ma notion du temps !

Donc voilà, nana Tahiti et bonjour Melbourne ! Et je n’ai pas l’impression d’y avoir gagné au change !

Bouh quel choc la Ville, the big smoke, cette étendue de maison, d’immeubles et de béton à perte de vue, cette odeur de pollution qui m’agresse fortement le nez et les poumons, trop de gens dans les rues qui  marchent en même temps, trop de tout, sauf de nature et de d’atmosphère détendue…

Dire qu’après Rarotonga, j’étais déjà un peu sous le choc de la ‘civilisation’ tahitienne, ça allait trop vite, et des double-voies, une voie rapide et tout et tout ! Et je trouvais (et ce jusqu’à mon départ), qu’à Papeete il y avait trop de pollution et que ça puait avec ses 25 000 habitants ! C’était ma plus grande ville depuis ces 1O derniers mois… Alors je vous laisse imaginer mon arrivée à Melbourne…

Je suis chez ma pote Aurélie et ça c’est cool, mais la réadaptation est assez difficile…  il me tarde d’arriver à Moonambel, dans la campagne, dans la nature, au calme…

Ça me met un petit coup au moral toute cette civilisation, je me sens perdue !

Du coup je vous raconterai Rangiroa plus tard, je ne peux parler d’autre chose que de ma sensation de désorientation en ce moment, et pourtant j’ai vécu d’autres moments magiques avant de partir mais là, je ne peux pas, désolée ! Donc à plus tard !

Commentaires:

Laisser un commentaire

«
»