du changement!

Et ben voilà, je me suis dit allez, premier cours aujourd’hui au collège, c’’est une option donc un choix de la part des jeunes d’apprendre le français, une dizaine d’élèves pas plus. Voyons comment ça se passe, ça va me redonner de la motivation !

Et après une vingtaine de minutes à vélo sous la pluie, me voilà arrivée, un peu trempée quand même, au collège… La principale me voit et me dit : oh mon dieu, tu veux te changer ? Je te fais les photocopies pendant que tu vas te changer ! Et moi de lui répondre : mais, euh, je n’ai pas de quoi me changer !

Et puis elle m’a dit qu’il n’y aurait pas cours ce matin, car comme c’est la rentrée ils vont faire une assemblée, mais au cours de laquelle elle va me présenter à tout le monde, donc je ne suis pas venue pour rien… Bon, ok. Elle me renvoie quand même chez moi en voiture pour que j’aille me changer, elle y tenait absolument, je ne sais pas pourquoi… je n’étais pourtant pas habillée en blanc, mes fringues n’étaient pas transparentes sur mon corps ruisselant, ce qui aurait pu perturber l’assemblée, je le conçois, mais ce n’était pas le cas. Bref, je ne la contrarie pas et je suis Angeline qui doit faire 3 courses en bas de chez moi pour la pause thé improvisée après l’assemblée…. Moins d’une demi-heure après, me revoilà toute sèche au collège. Je croise la principale qui me dit que l’assemblée est terminée, mais que je peux faire quelques photocopies avant de repartir si je veux. Ah oui, et j’apprends aussi que finalement ce n’est pas une option mais un cours obligatoire avec 21 élèves de 13 à 14 ans, qui veulent apprendre le français ? je ne suis pas sûre….

Voilà, c’est donc bredouille que je suis rentrée chez moi, à vélo, sous la pluie avec quelques photocopies… très important d’avoir des vêtements secs pour faire des photocopies, je ne sais pas encore pourquoi mais il doit y avoir une raison…  45 min de vélo sous la pluie de bon matin, je vous assure que ça met de bonne humeur ! C’est décidé, je me casse !!! Adieu Rarotonga !

J’ai toujours mon visa pour l’Australie jusqu’à mi-janvier, ou je repasse faire un tour à Tahiti pour voir les baleines encore plus longtemps et encore de plus près (il paraît qu’elles restent des heures à la surface avec leur petit de mi-aout à mi-septembre, et que le baleineau viens vous toucher pour jouer avec vous…ça, c’est quelque chose à vivre !)

Je ne sais pas encore… mais il va falloir que je bosse dur dans ce *** de resto avant car je suis à sec…

Voilà les nouvelles ! Il va falloir que j’annonce ça à ma boss maintenant…

Commentaires:

Laisser un commentaire

«
»